Vous êtes ici : Le Guide du Senior > Assurance obsèques

Assurance obsèques

Souscrire une assurance obsèques permet à une personne de soulager ses proches des tracas liés à ses funérailles et de leur éviter d’avoir à supporter le règlement des frais liés aux obsèques selon les prestations souhaitées. Afin d’anticiper cette période douloureuse pour une famille, il est important de bien se renseigner sur l’utilité d’une convention obsèques et sur les différents contrats proposés par les spécialistes de l’assurance obsèques.

Comparateur d'Assurance obsèques
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Prix moyen des obsèques en France

Il est très important de penser à souscrire ce type d’assurance car en France, les obsèques coûtent cher. Les pompes funèbres fixent librement le prix des funérailles.

Le budget nécessaire oscille généralement entre 2 600 et 4 600 €, selon que les funérailles se déroulent en zone rurale ou en zone urbaine. A Paris et en région parisienne, le coût est plus élevé qu’en province, de l’ordre de 20 %. On considère que la moyenne des prix dans notre pays est de l’ordre de 3 300 €. Mais le montant peut être bien supérieur, car le prix d’un cercueil peut atteindre, voire dépasser 7 000 €.

En plus de la zone géographique, les prestations impactent le prix des funérailles. L’assurance obsèques évite donc aux proches du défunt d’avoir à supporter cette dépense conséquente qui couvre les dépenses obligatoires et les prestations facultatives, à savoir :

  • Le cercueil et ses différents accessoires comme le capiton, l’oreiller, les poignées,
  • L’urne si le défunt a choisi d’être incinéré,
  • La location de la chambre funéraire et sa gestion,
  • Les soins de conservation du corps et sa préparation (thanatopraxie) effectués par un thanatopracteur. L’ensemble des soins se déroule comme suit :
    • La toilette mortuaire,
    • La désinfection du corps,
    • L’injection de produits conservateurs plus ou moins dosés en formaldéhyde permettant de préserver le corps du processus de décomposition naturelle durant la durée de conservation envisagée,
    • L’habillage du défunt.
    • L’embellissement du visage grâce à un maquillage spécifique, voire le moulage du visage lorsque cela est indispensable, afin que le défunt soit le plus présentable possible.
  • Le transport du corps avant la mise en bière,
  • La mise en bière,
  • Le transport de la dépouille après la mise en bière,
  • La fourniture d’un corbillard,
  • La prestation des porteurs,
  • L’organisation d’une cérémonie indépendamment de celle organisée par les services religieux,
  • La marbrerie,
  • Les frais liés à la crémation ou à la préparation de l’emplacement destiné au caveau.

Certains professionnels prennent aussi en charge d’autres prestations telles que la fourniture des faireparts ou encore des fleurs et couronnes, et se proposent même de remplir des démarches administratives pour soulager la famille.

A quoi sert une assurance obsèques ?

Perdre un être cher est un moment si douloureux qu’il est difficile de devoir se charger de certaines contraintes pourtant indispensables. L’assurance obsèques est un contrat de prévoyance qui permet au souscripteur de protéger ses proches de tous les tracas financiers, logistiques et administratifs liés à son décès et à l’organisation des obsèques. C’est la meilleure solution s’il souhaite charger un prestataire de gérer le déroulement des funérailles afin d’épargner sa famille et de financer ses obsèques à l’avance.

Il faut retenir qu’une assurance obsèques est indispensable pour :

  • Anticiper :
    • l’organisation de ses obsèques,
    • financer ses funérailles.
  • Avoir la garantie que ses propres volontés seront respectées,
  • Protéger ses proches en leur évitant d’avoir à régler les obsèques.

Qui peut souscrire une assurance obsèques ?

Toute personne majeure et tout mineur émancipé peuvent souscrire une assurance obsèques, quel que soit leur âge. L’intéressé doit toutefois posséder les facultés de pouvoir lui-même organiser ses obsèques et fixer des conditions. Mais il est conseillé d’y penser le plus tôt possible car plus on adhère tôt à ce type de contrat prévoyance, plus cette solution est avantageuse sur le plan financier, les cotisations étant dans ce cas extrêmement faibles.

Les contrats obsèques sont régis par la loi du 15 novembre 1887, complétée ensuite par différentes lois (1995, 2004 (loi Sueur), 2013) puis consolidée par la loi du 30 septembre 2015. L’intéressé est légalement autorisé à rédiger un testament afin de désigner une ou plusieurs personnes chargées de faire respecter ses dernières volontés.

L’assuré conserve le droit de modifier à n’importe quel moment toute mention qu’il avait souhaité porter au contrat. Il peut s’il le souhaite changer un ou plusieurs bénéficiaires, opter pour l’inhumation alors qu’il avait préalablement porté son choix sur la crémation (ou vice versa). Il est également libre de modifier l’organisation de ses obsèques s’il le désire. En aucun cas la compagnie d’assurance auprès de laquelle le contrat a été souscrit ne peut s’opposer, en partie ou totalement, aux modifications souhaitées par l’assuré.

Assurance obsèques : deux solutions possibles

Au moment de souscrire un contrat d’assurance obsèques, l’intéressé peut choisir entre deux formules bien distinctes.

Le contrat en prestation

Le souscripteur fixe lui-même par anticipation la somme qu’il souhaite allouer à ses funérailles et décide du déroulement de ses obsèques. Pour ce faire, il doit prendre contact avec une compagnie d’assurance ainsi que la société de pompes funèbres de son choix. Un contrat est alors rédigé et ses volontés y sont consignées. Au moment de son décès, elles devront être scrupuleusement respectées. Il peut s’il le souhaite opter pour des prestations personnalisées ou pour des prestations standard.

Le contrat en capital

Dans le cas d’un contrat en capital, le souscripteur n’organise pas lui-même (par anticipation) le déroulement de ses obsèques, mais choisit de désigner un bénéficiaire auquel la compagnie d’assurance versera, le jour du décès, un capital qui permettra de couvrir les frais de funérailles.

Prime d’assurance : les différentes formules

La prime d’assurance peut être versée de différentes façons. Le souscripteur a donc le choix entre :

  • Des versements périodiques à partir de la souscription jusqu’à son décès : c’est la prime viagère,
  • Un paiement en une seule fois : c’est le versement unique,
  • Un règlement étalé sur une période fixée à la souscription : c’est le versement temporaire.

Les spécialistes sont unanimes sur le fait que le paiement d’une prime viagère est une bonne solution pour les personnes âgées, mais peu adaptée lorsque le souscripteur a moins de 60 ans. Quant au versement unique, il est plutôt conseillé lorsque le souscripteur est relativement jeune, tout comme le versement temporaire.

A la moindre hésitation, il ne faut pas hésiter à demander des informations complémentaires à un conseiller en assurance obsèques afin d’opter pour le contrat le plus adapté à sa situation et à ses souhaits.

Assurance obsèques et fiscalité

Au même titre que l’assurance-vie, l’assurance obsèques bénéficie d’une fiscalité avantageuse. Aucun droit de succession n’est dû dans les cas suivants :

  • Le souscripteur a versé ses cotisations avant son 70ème anniversaire et le montant total n’excède pas 152 500 €,
  • Le souscripteur a versé des cotisations au-delà de son 70ème anniversaire, et le montant total n’excède pas 30 500 €.

Si les plafonds sont dépassés, les cotisations sont soumises aux droits successoraux selon la réglementation en vigueur. Toutefois, le bénéficiaire a la possibilité – sous certaines conditions - de déduire les frais d’obsèques des droits de succession.

Souscrire un contrat d’assurance obsèques est une sage décision qui permet de libérer les proches de tracas logistiques le jour où le souscripteur décède. Il est toutefois indispensable de prendre le temps de choisir la formule la plus adaptée ainsi que le type de versement qui correspond le mieux à ses possibilités financières. Deux facteurs font varier le montant des cotisations : l’âge du souscripteur et le montant du capital garanti versé au bénéficiaire.

Pour comparer les offres d’assurances obsèques, il suffit de compléter le formulaire. Il ne restera plus ensuite qu’à peaufiner l’organisation de ses funérailles en toute quiétude.

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Les derniers dossiers Assurance obsèques