Vous êtes ici : Le Guide du Senior > Finance et crédits pour seniors > Assurance Prêt Immobilier Senior : comparez et choisissez le meilleur !

Assurance Prêt Immobilier Senior : comparez et choisissez le meilleur !

En principe, il est possible de souscrire un prêt immobilier à tout âge. Les banques sont même désormais moins frileuses à l’idée de prêter leur argent à des séniors, car ceux-ci sont globalement de bons emprunteurs. En revanche, l’assurance de prêt immobilier est quasiment inévitable dans le cadre d’un emprunt et c’est le taux de celle-ci qui oscille et évolue en fonction de l’âge de l’emprunteur. En conséquence, quand on est sénior, mieux vaut choisir une assurance de prêt immobilier adaptée. Faisons le point.

Comparateur Assurance Emprunteur
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Assurance de prêt immobilier sénior : quelles caractéristiques ?

Globalement, les garanties prévues dans le cadre d’une assurance de prêt immobilier pour sénior sont identiques à celles comprises pour un emprunteur plus jeune, y compris pour une souscription après 65 ans. Néanmoins, il est possible que certaines de ces garanties prennent fin lorsque l’emprunteur atteint un certain âge.

Si vous êtes un sénior retraité, il est impératif de souscrire une assurance de prêt immobilier adaptée à votre profil pour être certain de ne pas payer pour des garanties liées au travail et dont vous n’aurez pas l’utilité.

Quelles limites d’âge ?

En principe, il est possible d’emprunter à tout âge, car la loi ne fixe aucune limite. Les banques ont bien compris que prêter de l’argent à des séniors n’est pas si risqué, dans la mesure où ceux-ci bénéficient de revenus réguliers et qu’ils n’ont plus d’enfant à charge ou encore que la plupart de leurs autres crédits sont soldés. Néanmoins, pour réussir à obtenir un emprunt immobilier, il est indispensable de recevoir l’accord d’une banque, et celui-ci ne pourra être obtenu sans souscrire une assurance emprunteur auprès de l’établissement financier ou d’un organisme indépendant.

Or, plus un candidat à l’emprunt est âgé, plus les banques se montrent frileuses pour l’assurer, car elles estiment que le risque augmente. Il en va de même des compagnies d’assurance qui fixent des limites d’âge. Celles-ci sont variables d’un contrat à l’autre.

  • L’âge de souscription : les compagnies fixent un âge limite au-delà duquel il n’est plus possible de souscrire un contrat.
  • L’âge de cessation des garanties : il s’agit dans ce cas de l’âge jusqu’auquel l’emprunteur est couvert pour tout ou partie des garanties de son contrat d’assurance de prêt immobilier pour sénior. La garantie décès dépasse rarement 80 ans et les autres garanties 65 ans.

Quelles formalités médicales ?

Plus un emprunteur est âgé, plus les compagnies d’assurance et les banques estiment que le risque est élevé. En conséquence, les formalités médicales sont de plus en plus lourdes. En fonction des organismes, celles-ci seront plus ou moins poussées, mais le questionnaire de santé régulièrement demandé peut être accompagné d’examens médicaux et de justificatifs divers (résultats d’analyses, imageries, etc.). Si ces impératifs peuvent sembler contraignants, il est important de rester honnête et de ne masquer aucune problématique de santé, sans quoi la couverture peut prendre fin, voire donner lieu à une accusation de fraude à l’assurance.

Néanmoins, le droit à l’oubli est accordé à tous et intégré dans la convention AERAS. Il est autorisé de ne pas déclarer un cancer si celui-ci a été diagnostiqué avant les 21 ans de l’emprunteur, que le protocole thérapeutique est terminé depuis plus de 5 ans et qu’aucune rechute n’a été constatée depuis, ou après les 21 ans de l’emprunteur, que le protocole thérapeutique est terminé depuis plus de 10 ans et qu’aucune rechute n’a été constatée depuis.

Quel coût pour une assurance de prêt immobilier pour sénior ?

Dans le cadre d’un prêt immobilier, le taux du crédit ne change pas selon l’âge de l’emprunteur. C’est en revanche le taux de l’assurance du prêt immobilier qui évolue avec l’âge. En conséquence, les assurances emprunteur pour les séniors coûtent plus cher que celles souscrites avant 60 ans. Cette différence de prix s’explique par l’augmentation du risque pour la santé, avec l’augmentation de la gravité et de la fréquence des problèmes de santé.

En moyenne, on constate que les taux moyens d’assurance emprunteur évoluent entre 0,07 % et 0,36 % avant 30 ans, entre 0,16 % et 0,36 % entre 30 et 45 ans et entre 0,37 % et 0,65 % jusqu’à 55 ans. Par la suite, ils ne cessent de poursuivre leur ascension avec une moyenne entre 0,56 % et 0,90 % à 65 ans et entre 0,95 % et 1,70 % à 70 ans.

Pour trouver l’assurance de prêt immobilier pour sénior la plus avantageuse, nous vous recommandons d’utiliser les services d’un comparateur en ligne. Ces outils gratuits et sans engagement sont les plus performants pour recevoir rapidement des propositions qui répondent à votre profil et à vos besoins. Il vous suffit ensuite de les comparer pour choisir celle qui présente le meilleur rapport qualité/prix. Vous pouvez également solliciter les services d’un courtier en assurance, un professionnel qualifié pour vous proposer les meilleures offres du marché en fonction de votre profil unique.

Assurance de prêt pour sénior : notre comparatif

Souscrire une assurance de prêt immobilier est légalement exigé par la grande majorité des banques. Néanmoins, depuis la loi Lagarde en 2010, l’emprunteur n’est plus dans l’obligation de la souscrire auprès de la banque qui lui accorde son prêt. En effet, il est libre de choisir la banque ou l’assureur de son choix.

Voici notre classement des meilleurs contrats actuels d’assurance de crédit immobilier pour sénior.

  • Naoassur Emprunteur : cette solution est généralement bien acceptée par les banques, car sa couverture est étendue et relativement flexible. Les options sont nombreuses et les exclusions sont rachetables. La limite d’âge est de 85 ans pour le décès et de 65 ans pour les autres garanties.
  • Utwin : l’offre est très intéressante, avec une couverture large et ajustable. Sa gestion est entièrement dématérialisée. La limite d’âge est de 85 ans pour le décès et de 65 ans pour les autres garanties.
  • April : ce contrat intéressant à la gestion dématérialisée prévoit de nombreuses options facultatives. La limite d’âge est de 80 ans pour le décès et de 64 ans pour les autres garanties. À noter que les moins de 65 ans qui empruntent jusqu’à 500 000 euros sont dispensés de formalités médicales.
  • SwissLife : ce contrat attractif présente une couverture et des tarifs avantageux avec un grand nombre d’options. La limite d’âge est de 85 ans pour le décès (prolongeable jusqu’à 90 ans) et de 64 ans pour les autres garanties (prolongeable jusqu’à 70 ans pour certaines).
  • MetLife : ce contrat flexible est spécialisé dans l’assurance emprunteur après 60 ans. La limite d’âge est de 90 ans pour le décès. En outre, il propose une option de prise en charge des affections psychiques et des atteintes disco-vertébrales pour des emprunts jusqu’à 500 000 euros.

Partager cette page sur les réseaux sociaux