Vous êtes ici : Le Guide du Senior > Assurance Obsèques : comparez et choisissez la meilleure ! > Comment financer ses obsèques ?

Comment financer ses obsèques ?

Comment financer ses obsèques ?

Le coût moyen des funérailles dépasse actuellement les 2000 euros. Il faut donc penser à épargner afin de ne pas imposer cette somme à votre entourage au moment de votre décès.

Les obsèques représentent une somme conséquente qui n’a pas toujours été prévue par le défunt. Sachez qu’il existe des possibilités de financement et certaines aides dont peuvent bénéficier les proches. Tous les détails.

Les obsèques sont financées par la personne décédée

L’assurance obsèques du défunt

Le défunt peut avoir souscrit un contrat d’assurance obsèques en capital. Dans ce cas, le capital constitué sera versé à l’entreprise de pompes funèbres ou aux bénéficiaires désignés. Si le défunt avait souscrit un contrat en prestations, l’assureur se chargera de verser les fonds à l’organisme funéraire. Les proches endeuillés n’auront pas à s’occuper de l’organisation des funérailles puisque leur déroulé complet aura été décidé à l’avance par le défunt (choix de l’organisme funéraire, type de cérémonie, modèle de cercueil, etc.).

Le prélèvement sur le compte bancaire du défunt

Si le défunt avait mis de l’argent de côté sur son compte courant ou un compte épargne afin de financer ses obsèques, ses proches peuvent prélever cette somme dans la limite de 5000 euros. Pour cela, ils devront faire une demande auprès de la banque concernée.

La déduction des frais d’obsèques sur la succession

Les héritiers ont la possibilité de déduire de la succession d’une personne jusqu’à 1500 euros au titre des frais funéraires (article 775 du Code général des impôts). Bien que ce plafond reste faible par rapport au coût moyen des obsèques en France, le gouvernement n’envisage pas de le relever car cela pourrait entraîner une hausse des tarifs pratiqués par les entreprises de pompes funèbres.

Financement des obsèques : quelles sont les aides disponibles ?

La prise en charge par la Sécurité sociale

Si le défunt était salarié et en activité lors du décès, la Caisse d’Assurance Maladie peut verser à ses proches un capital-décès égal à trois fois le montant du dernier salaire, sans dépasser le plafond de la Sécurité sociale. Pour obtenir cette aide, il faut faire une demande auprès de la Caisse d’Assurance Maladie du défunt dans un délai de 2 ans après son décès.

La prise en charge par les mutuelles complémentaires ou obligatoires

Certaines mutuelles et caisses de retraite participent au financement des frais d’obsèques en versant un capital défini ou forfaitaire à l’opérateur funéraire ou à la famille. Depuis 2013, la CNAV peut par exemple prendre en charge une partie de ces frais après étude de plusieurs justificatifs.

Le financement par la commune

La commune doit financer le coût des obsèques des personnes dépourvues de ressources suffisantes décédées sur son territoire. Il s’agit de celles bénéficiant de l’aide sociale ou sans ressources. Cette prise en charge est rendue possible grâce à la perception par la commune des taxes funéraires relatives aux opérations d’inhumation, de crémation et aux convois funéraires.

Ainsi, de nombreuses solutions et aides sont proposées aux proches lors d’un décès. N’hésitez pas à vous renseigner auprès des organismes concernés pour obtenir plus d’informations.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur d'Assurance Obsèques
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : hMcbiT

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers