Vous êtes ici : Le Guide du Senior > Assurance Dépendance : comparez et choisissez la meilleure ! > A quel âge souscrire une assurance dépendance ?

A quel âge souscrire une assurance dépendance ?

A quel âge souscrire une assurance dépendance ?

En France, près de 13 % des plus de 65 ans et 50 % des plus de 85 ans sont concernés par la dépendance. L’assurance dépendance permet de se mettre à l’abri des conséquences financières liées à la perte d’autonomie.

En cas de perte d’autonomie, la situation peut être difficile à vivre pour la personne concernée et ses proches. L’assurance dépendance vise à anticiper ce risque. A quel âge faut-il souscrire ce contrat ? Conseils.

A quoi sert l’assurance dépendance ?

L’assurance dépendance comprend un ensemble de garanties permettant de faire face aux frais liés à la perte d’autonomie (accident, handicap, maladie, âge…). Lorsque ce risque survient, les garanties prennent la forme d’une rente annuelle ou d’un capital accompagné de plusieurs services d’assistance. Il faut noter que les sommes versées par l’assureur sont cumulables avec l’allocation personnalisée d’autonomie (APA).

L’assurance dépendance peut être prévue dans un contrat de prévoyance, auquel cas elle constitue la garantie principale du contrat, ou dans un contrat d’assurance-vie (garantie complémentaire).

Quel est l’âge idéal pour souscrire une assurance dépendance ?

L’âge minimum pour adhérer à cette assurance varie, selon les contrats, entre 18 et 50 ans. Quant à l’âge maximum, il est généralement fixé à 75 ans, voire à 80 ans dans certains cas.

L’âge est un critère important à prendre en compte lors de la souscription puisqu’il détermine la période maximum pendant laquelle vous aurez à verser des cotisations. L’assureur s’appuiera sur cet élément, sur votre état de santé et le niveau de rente exigé pour faire une proposition tarifaire. Enfin, les formalités d’adhésion sont plus ou moins légères selon cet âge de souscription.

De manière générale, il faut savoir que plus l’assurance dépendance est souscrite tôt, plus la cotisation mensuelle est faible. Tout au long du contrat, celle-ci n’évolue pas en fonction de l’âge mais peut être revalorisée suivant l’indice de référence retenu par la compagnie d’assurance.

L’Association française de l’assurance (AFA) préconise de souscrire une assurance dépendance entre 50 et 60 ans. En effet, souscrire trop jeune est déconseillé car la durée de cotisation sera plus longue. De plus, si le risque de dépendance ne se produit pas, vous ne pourrez pas récupérer les sommes versées. De même, souscrire de manière trop tardive n’est pas la bonne solution car les assureurs risquent de refuser votre demande.

Les formalités d’adhésion selon l’âge

Les formalités de souscription varient d’un contrat à l’autre et peuvent être plus ou moins lourdes en fonction de votre âge et de votre état de santé.

En principe, autour de 50 ans, une simple déclaration de santé suffit. Vous devez y préciser vos antécédents médicaux, vos éventuels problèmes de santé et traitements en cours.

Au-delà de 65 ans, la plupart des établissements réclament un questionnaire médical afin d’évaluer précisément le niveau de risque du souscripteur et de proposer un contrat adapté. Dans tous les cas, il est essentiel de rester sincère dans vos réponses car toute fausse déclaration ou omission peut entraîner la nullité du contrat.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur Assurance Dépendance
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : X3Hxq8

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers