Vous êtes ici : Le Guide du Senior > Mutuelles et assurances pour seniors > Assurance Dépendance : comparez et choisissez la meilleure ! > Assurance dépendance temporaire : explication et coût

Assurance dépendance temporaire : explication et coût

Assurance dépendance temporaire : explication et coût

En 2018, la France comptait plus de 13 millions de personnes âgées de 65 ou plus selon l’INSEE. En 2070, les seniors devraient représenter près de 29 % de la population.

La dépendance représente un coût important, évalué en moyenne à 1950 euros par mois. Ce coût n’est généralement pas absorbé par le montant des pensions de retraite, d’où l’intérêt de souscrire une assurance dépendance. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le contrat d’assurance dépendance temporaire.

Qu’est-ce qu’une assurance dépendance ?

Qu’elle soit physique ou intellectuelle, liée au vieillissement, à une maladie ou un accident, la perte d’autonomie empêche la personne qui en est atteinte d’accomplir seule les gestes élémentaires de la vie quotidienne (faire sa toilette, s’habiller, s’alimenter et se déplacer).

L’assurance dépendance est un contrat de prévoyance proposé par les assureurs afin de garantir la survenance du risque de dépendance. On distingue les contrats individuels (souscription individuelle avec remise de conditions générales) des contrats collectifs (adhésion à un contrat de groupe avec remise d’une notice d’assurance). En contrepartie du paiement d’une cotisation mensuelle, l’assureur s’engage à verser une rente lorsque le risque de dépendance survient. Le montant de la rente, choisi par l’assuré lors de la souscription, varie de 250 à 4000 euros. Certains contrats proposent le versement d’un capital pouvant servir à aménager le logement ou à financer des services d’assistance.

Ainsi, l’assurance dépendance permet d’aborder l’avenir avec plus de sérénité en anticipant la survenue du risque de perte d’autonomie.

Comment est évaluée la perte d’autonomie ?

Une question revient régulièrement chez les personnes qui souhaitent souscrire une assurance dépendance : comment les assureurs évaluent-ils la perte d’autonomie ?

En pratique, cette évaluation est réalisée grâce à la grille AGGIR (autonomie gérontologie groupes iso-ressources) utilisée par les professionnels de santé pour l’attribution de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA). Elle se base également sur la grille AVQ (actes élémentaires de la vie quotidienne) qui permet de mesurer le niveau de dépendance d’une personne. Pour rappel, les AVQ sont au nombre de 6 : la toilette, l’habillage, l’alimentation, la continence, le déplacement, les transferts. Pour déterminer le degré de dépendance de l’assuré, les professionnels s’appuient sur le nombre d’actes qu’il ne peut pas correctement effectuer. En fonction de son niveau de perte d’autonomie (allant de 1 à 4), l’assuré pourra prétendre ou non à certaines prestations prévues par le contrat.

D’autres méthodes peuvent être utilisées pour connaître le degré de dépendance d’un assuré comme le test de Folstein qui se compose d’un ensemble de questions permettant de déterminer si ce dernier est capable de se situer dans le temps et dans l’espace, de retenir des informations simples, d’effectuer des calculs mentaux simples, de s’exprimer. Plus le score final est faible, plus la personne sera considérée comme dépendante.

Assurance dépendance vie entière ou temporaire : quelles différences ?

L’assurance dépendance vie entière couvre l’assuré tout au long de sa vie contre le risque de perte d’autonomie. Quelle que soit la date à laquelle ce risque survient, le souscripteur pourra bénéficier de la rente et/ou du capital prévu par le contrat.

Ce contrat se distingue de l’assurance dépendance temporaire dont la garantie s’applique uniquement si le risque de perte d’autonomie survient avant le terme du contrat.

La principale différence entre l’assurance dépendance vie entière et l’assurance dépendance temporaire réside donc dans la durée de couverture proposée. Evidemment, cette durée a également un impact sur le montant des cotisations qui sera généralement plus élevé dans le cadre de la souscription d’une assurance dépendance vie entière.

Quelles sont les caractéristiques du contrat d’assurance dépendance temporaire ?

L’assurance dépendance temporaire prévoit le versement d’une rente ou d’un capital lorsque la perte d’autonomie se produit. Le montant de la rente versée est déterminé par le degré de perte d’autonomie :

  • En cas de dépendance totale : l’assuré recevra 100 % de la rente ;
  • En cas de dépendance partielle : l’assuré percevra un pourcentage de la rente. Plus la dépendance est importante, plus ce pourcentage sera élevé.

La rente obtenue peut être librement utilisée par l’assuré. Elle peut par exemple être mise à profit pour financer une aide à domicile, un hébergement en maison de retraite spécialisée ou encore pour aménager le logement avec des équipements adaptés.

La plupart des contrats d’assurance dépendance temporaire comportent un volet assistance qui comprend un éventail plus ou moins développé de services à la personne. Parmi eux, on trouve fréquemment : un bilan initial et conseil d’adaptation du logement, des services d’aide et d’orientation pour décharger la famille, une aide à la recherche d’un établissement spécialisé, des services de prévention, des informations administratives et sociales et conseil juridique, une aide-ménagère, la livraison des médicaments et des repas à domicile, la téléassistance.

Au-delà du montant de la rente et des garanties proposées, il est important de porter une attention particulière au coût de l’assurance dépendance temporaire. Celui-ci dépend de plusieurs critères :

  • L’âge lors de la souscription ;
  • L’état de santé vérifié par un questionnaire ou un examen médical ;
  • Le type de contrat choisi (dépendance totale ou partielle).

Pour profiter de l’assurance dépendance temporaire la moins chère, il est vivement conseillé d’utiliser un comparateur 100 % en ligne, gratuit et sans engagement et de faire plusieurs demandes de devis.

Quand faut-il souscrire une assurance dépendance temporaire ?

Il faut savoir que les assureurs prévoient une limite d’âge pour souscrire au contrat d’assurance dépendance. Celui-ci varie généralement de 74 ans à 77 ans. Au-delà, il n’est donc plus possible de souscrire à ce type de contrat.

Compte tenu du montant des cotisations par rapport au montant de la rente qui pourrait être obtenu en cas de dépendance, il est recommandé de souscrire à partir de 65 ans. En effet, plus le contrat est souscrit tôt, plus le montant des cotisations est faible.

Vous avez besoin de conseils ou d’un accompagnement personnalisé durant la phase de souscription ? N’hésitez pas à faire appel à un courtier qui vous aidera à trouver la meilleure assurance dépendance temporaire.

 
 

Comparateur Assurance Dépendance
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • A quel âge souscrire une assurance dépendance ? A quel âge souscrire une assurance dépendance ? En France, près de 13 % des plus de 65 ans et 50 % des plus de 85 ans sont concernés par la dépendance. L’assurance dépendance permet de se mettre à l’abri des conséquences financières...
  • Combien coûte une assurance dépendance ? Combien coûte une assurance dépendance ? Si vous souhaitez préserver vos proches et vous prémunir contre le risque de perte d’autonomie, pensez à souscrire une assurance dépendance.Comparateur Assurance Dépendance ! Gratuit, sans...