Vous êtes ici : Le Guide du Senior > Finance et crédits pour seniors > Assurance Vie : comparez et choisissez le meilleur contrat ! > Quel mode de gestion choisir pour son assurance vie ?

Quel mode de gestion choisir pour son assurance vie ?

Quel mode de gestion choisir pour son assurance vie ?

Libre, pilotée, profilée, sous mandat… Le choix est large en termes de modes de gestion pour un contrat d’assurance vie.

Vous souhaitez dynamiser votre épargne grâce à l’assurance vie ? Vous pouvez arbitrer seul vos investissements ou confier la gestion de votre contrat à un expert. Comment choisir le mode de gestion le plus adapté à son profil et à ses objectifs ? Réponses et conseils.

Rappels sur l’assurance vie

L’assurance vie est un produit d’épargne par lequel le souscripteur demande à l’assureur, à qui il paye des cotisations, de verser une somme d’argent à un bénéficiaire lorsqu’un évènement lié à sa vie survient. Pour y souscrire, il faut en avoir la capacité juridique, respecter les limites d’âge imposées par l’assureur, s’engager à payer les primes prévues par le contrat et remplir de manière exhaustive et sincère le questionnaire médical remis par la compagnie d’assurance.

Il existe deux principaux types de contrats. A côté des contrats d’assurance vie monosupport composés uniquement d’un fonds en euros, on trouve les contrats dits multisupports qui représentent aujourd’hui la quasi-totalité des contrats proposés sur le marché. Ceux-ci associent deux types d’investissement : un fonds en euros directement géré par l’assureur ou par une société de gestion et des unités de compte qui n’accordent aucune garantie du capital investi. Il revient à l’épargnant de s’impliquer dans le choix des fonds dès la souscription en fonction de son profil d’investisseur.

Quels sont les différents modes de gestion possibles ?

Contrairement aux contrats d’assurance vie monosupport, les contrats d’assurance vie multisupports peuvent être administrés de plusieurs manières. En effet, ils permettent de répartir les placements sur différents fonds en fonction du niveau de risques consenti et des objectifs fixés. Le choix du mode de gestion a toute son importance car il donne la possibilité de limiter les risques de perte en capital et d’obtenir le meilleure rendement.

Voici les modes de gestion les plus rencontrés dans le cadre de l’assurance vie :

La gestion libre : répartir son épargne en toute autonomie

La gestion libre garantit une grande liberté d’action au titulaire du contrat. L’épargnant peut sélectionner lui-même ses supports en unités de compte et décider de les modifier en cours de route à travers des arbitrages. Cette option nécessite de suivre régulièrement l’évolution des marchés.

Ainsi, la gestion est libre est le mode de gestion le plus risqué. Il demande une vigilance accrue et s’adresse prioritairement aux investisseurs aguerris même s’il est toujours possible de demander conseil auprès de son assureur ou d’autres spécialistes.

La gestion sous mandat : confier son épargne à un professionnel

La gestion sous mandat, également appelée gestion pilotée, consiste à confier ses choix de placement et opérations d’arbitrage à un professionnel de la finance. Pour sélectionner des supports adaptés, ce dernier devra mesurer les risques que l’épargnant est prêt à prendre en déterminant son profil d’investisseur.

Ce mode de gestion, qui implique souvent des frais supplémentaires, convient aux personnes qui souhaitent dynamiser leur épargne sans avoir à s’en préoccuper tout en gardant la possibilité de changer d’orientation de gestion à tout moment.

La gestion conseillée : un juste milieu entre la gestion libre et la gestion pilotée

La gestion conseillée ou profilée permet de bénéficier d’un accompagnement personnalisé en restant maître de ses décisions. Elle s’adresse aux souscripteurs qui ne veulent pas gérer activement leur contrat mais qui souhaitent dynamiser leurs placements selon un profil de risque défini. Ce mode de gestion est d’autant plus intéressant qu’il n’entraîne pas de frais supplémentaires.

La gestion à horizon : épargner sur le long terme

Certains contrats proposent une gestion profilée qui évolue dans le temps appelée « gestion à horizon ». Cela revient à administrer un contrat sur le long terme (entre 5 et 20 ans) en changeant progressivement la répartition des actifs. Le choix des supports s’adapte à l’âge du souscripteur et à ses objectifs de rentabilité. Lorsque l’assuré est jeune, le choix se porte surtout sur des placements dynamiques comme les actions. En revanche, à l’approche de la retraite, la gestion du fonds est plus prudente et s’oriente vers des produits obligataires ou monétaires. Le principal avantage de cette solution réside dans la possibilité de définir les paramètres d’arbitrage avec l’assureur en fonction de sa situation.

Assurance vie : comment choisir son mode de gestion ?

Les différents modes de gestion proposés s’adaptent au profil de chaque investisseur. Pour faire le bon choix, il faut tenir compte de plusieurs critères :

Votre connaissance des marchés

Les marchés sont parfois complexes et imprévisibles. Comprendre leur mécanisme nécessite un peu d’expérience.

Votre appétence au risque

Elle correspond au niveau de risque que vous êtes prêt à assumer pour mener à bien les opérations d’investissement.

Votre disponibilité

Gérer un portefeuille financier demande du temps. Si vous n’en avez pas suffisamment, mieux vaut confier votre épargne à un professionnel.

Votre budget

Certains modes de gestion sont plus coûteux que d’autres. Votre budget fait donc partie des paramètres à prendre en compte.

Vous souhaitez obtenir plus d’informations sur un mode de gestion en particulier ? N’hésitez pas à demander conseil auprès de votre assureur.

Pourquoi faire une simulation d’assurance vie en ligne ?

Avant de souscrire une assurance vie, il est indispensable de faire une simulation 100 % en ligne, gratuite et sans engagement. Pour cela, il suffit de compléter un formulaire rapide en renseignant quelques informations sur votre situation personnelle et les caractéristiques du contrat souhaité.

Le simulateur permet d’avoir un aperçu du coût de votre futur contrat et notamment du montant des frais de gestion que vous aurez à payer. Cet outil peut vous faire gagner un temps précieux en confirmant votre choix ou en vous évitant de souscrire à un produit qui ne vous correspond pas.

Si les résultats donnés par le simulateur d’assurance vie correspondent à vos attentes, il ne vous restera plus qu’à comparer les offres pour tenter d’obtenir la plus avantageuse en fonction de votre profil.

 
 

Comparateur Assurance Vie
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers