Vous êtes ici : Le Guide du Senior > Mutuelles et assurances pour seniors > Mutuelle Santé Senior : comparez et choisissez la meilleure ! > Podologue : quel prix et remboursement Sécu et mutuelle

Podologue : quel prix et remboursement Sécu et mutuelle

Podologue : quel prix et remboursement Sécu et mutuelle

Douleurs aux pieds, besoin de semelles orthopédiques… La consultation d’un podologue fait partie des dépenses de santé les plus courantes.

Si vous avez besoin de soigner vos pieds, de soulager la perte d’un ongle, de corriger une déformation ou une mauvaise posture, c’est bien à un podologue que vous devrez vous adresser. Comment sont prises en charge les consultations chez ce professionnel ? Réponses.

Quel est le rôle du podologue ?

Le podologue est un professionnel de santé spécialisé dans l’étude et le traitement des affections du pied. Il exerce une profession médicale à compétence définie, au même titre que les chirurgiens-dentistes et les sage-femmes.

Ce spécialiste peut, sans prescription préalable, pratiquer un examen clinique, établir un diagnostic, exécuter des soins ou confectionner des semelles orthopédiques. Plus précisément, il est en mesure d’intervenir à plusieurs niveaux :

  • En réalisant un examen clinique statique, dynamique et postural du pied pour faire un diagnostic de pédicurie-podologie ;
  • En soignant les affections épidermiques du pied (cors, durillons…) et les affections des ongles ;
  • En prescrivant des pansements et médicaments locaux dans le cadre de traitements podologiques ;
  • En concevant des orthèses plantaires ;
  • En jouant un rôle de conseil, d’éducation et de prévention dans l’hygiène, le soin quotidien et le chaussage.

Ainsi, la consultation chez un podologue se déroule en trois étapes : le diagnostic, la définition du projet thérapeutique et la prescription, la mise en œuvre du traitement pouvant intégrer la réalisation de prothèses.

Dans quels cas consulter un podologue ?

Le podologue est impliqué dans la prise en charge des patients de tous âges et à tous les stades de la vie (jeunes enfants et adolescents, adultes, sportifs, personnes âgées, personnes handicapées ou dépendantes, malades à risques).

Les affections et symptômes pouvant conduire à consulter un podologue sont de nature variée :

  • Hyperkératoses (cors, durillons…) ;
  • Verrues plantaires ;
  • Hallux valgus ;
  • Ongles incarnés ;
  • Troubles de la sudation ;
  • Troubles de la marche ou de l’équilibre.

Ce professionnel assure également un rôle dans le suivi des patients atteints de diabète ou d’artérite à visée préventive ou thérapeutique.

Quel est le prix d’une consultation chez un podologue ?

Les prix varient en fonction du secteur dans lequel le professionnel est conventionné. Lorsque la consultation est faite chez un podologue conventionné secteur 1, le tarif s’élève à 27 euros. Les podologues non-conventionnés ont néanmoins la possibilité d’appliquer librement leurs tarifs. Ceux-ci étant généralement plus élevés que le tarif de l’Assurance maladie, il est conseillé de souscrire une bonne mutuelle santé afin d’obtenir un remboursement.

Quelle prise en charge de la Sécurité sociale ?

Les actes de confort sans prescription médicale ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale. Les patients doivent donc respecter le parcours de soins coordonnés pour obtenir cette prescription et être pris en charge.

La base de remboursement de la Sécurité sociale est de 60 % du tarif conventionnel, soit 16,20 euros pour une consultation chez un podologue, et 0,38 euro pour une consultation chez un pédicure.

Lorsque le podologue n’est pas conventionné ou pratique des dépassements d’honoraires, le patient paye plus cher pour une base de remboursement identique. Il existe des situations particulières, notamment en cas d’affections de longue durée, d’accident de travail et de maladie professionnelle, où ce dernier peut bénéficier de forfaits de prévention ou d’une prise en charge plus élevée en fonction de son cas personnel.

Podologie : quel remboursement de la part de la mutuelle ?

Selon les garanties souscrites auprès de la mutuelle, il est fréquent que les dépassements d’honoraires soient partiellement ou totalement pris en charge. Pour bénéficier de ce remboursement, la consultation chez le podologue doit être faite dans le cadre du parcours de soins coordonnés de santé, c’est-à-dire avoir été prescrite par le médecin traitant.

Certaines complémentaires santé proposent au sein de leur offre un forfait bien-être qui peut prendre en charge les consultations réalisées en dehors du parcours de soins coordonné. Attention cependant au plafond appliqué.

Concernant les orthèses plantaires, il est recommandé de bien vérifier le nombre annuel de semelles prises en charge par l’assurance santé ainsi que les actes compris dans le forfait bien-être.

Conseils pour bien choisir sa mutuelle santé podologue

Vous souhaitez trouver une mutuelle avec une bonne prise en charge des soins de podologie ? Voici quelques conseils qui vous aideront à faire le bon choix :

1 - Analyser et comprendre le contrat de mutuelle santé

Les contrats de mutuelle santé comprennent généralement 5 postes de remboursement principaux : les consultations médicales, les frais de pharmacie, les frais d’hospitalisation, les frais d’optique et les soins dentaires. Si vous voulez profiter d’un niveau de garantie renforcé sur les consultations chez le podologue, vous devrez vous assurer que ce poste est bien présent dans votre contrat. Privilégiez les offres claires qui ne laissent rien au hasard.

2 - Faire attention aux exclusions, au délai de carence et à la franchise

Les exclusions de garantie, le délai de carence et la franchise sont des éléments auxquels il faut prendre garde.

Il faut savoir que toutes les complémentaires santé n’imposent pas un délai de carence. Mais lorsque ce délai est prévu par le contrat, il est conseillé de veiller à ce qu’il ne dépasse pas 6 mois.

Les contrats peuvent également prévoir une franchise qui correspond au montant restant à la charge du patient après remboursement par la Sécurité sociale. Ce montant peut varier fortement d’un assureur à l’autre.

3 - Comparer les prix

Le tarif d’une mutuelle avec prise en charge des consultations chez le podologue varie selon un ensemble de critères dont l’âge de l’assuré, sa zone géographique, son statut professionnel et les garanties choisies. Pour avoir un aperçu du coût de cette couverture santé, il est recommandé d’utiliser un comparateur en ligne gratuit et sans engagement. Cet outil permet d’obtenir des devis 100 % personnalisés en quelques clics seulement.

N’hésitez plus, comparez immédiatement les offres pour accéder aux meilleurs devis et profiter de garanties optimales !

 
 

Comparateur Mutuelle Santé Senior
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers