Vous êtes ici : Le Guide du Senior > Mutuelles et assurances pour seniors > Mutuelle Santé Senior : comparez et choisissez la meilleure ! > Implants dentaires : quel prix et remboursement Sécu et mutuelle

Implants dentaires : quel prix et remboursement Sécu et mutuelle

Implants dentaires : quel prix et remboursement Sécu et mutuelle

La pose d’un implant dentaire peut s’avérer efficace pour remplacer une dent abîmée ou arrachée. Quel est son prix ? Quelles sont les parts prises en charge par la Sécurité sociale et la mutuelle ?

Les soins dentaires de type prothèse, couronne ou implant sont très peu remboursés par l’Assurance maladie. Pour éviter un reste à charge important et parer à toute éventualité, il est conseillé de souscrire une bonne mutuelle santé.

Implants dentaires : dans quels cas ?

La pose d’implants dentaires est généralement suggérée aux patients dont une ou plusieurs dents ont été extraites afin de retrouver une fonction de mastication, un meilleur confort au quotidien et une esthétique dentaire. Elle peut donc concerner les patients souffrant de maladies parodontales évoluées, de fractures de dents suite à des traumatismes, de kystes dentaires qui altèrent la racine de la dent, ou bien les personnes âgées qui portent un dentier mais le supportent mal.

Plus précisément, l’implant dentaire se présente sous la forme d’une pièce en titane ou en zircone qui joue le rôle de racine artificielle et est inséré dans l’os de la mâchoire. Sa mise en place se pratique sous anesthésie locale et est indolore.

Le prix de la pose d’un implant dentaire

Pour mieux comprendre à quoi est dû le prix élevé de cette prestation, il faut savoir que l’implant dentaire comporte trois éléments différents :

  • L’implant en lui-même qui vise à remplacer la racine naturelle de la dent : entre 700 et 1300 euros, pose comprise ;
  • Le pilier qui s’insère dans l’implant et sert de base à la couronne : entre 100 et 200 euros ;
  • La couronne qui couvre le dispositif et reconstitue la dent de manière définitive : entre 500 et 1500 euros.

Au total, le prix d’un implant dentaire atteint donc facilement 3000 euros par dent.

Comment est remboursée la pose d’implants dentaires ?

Les éléments constituant l’implant dentaire sont pris en charge de manière différente par la Sécurité sociale.

L’implant en lui-même et le pilier ne sont pas reconnus par l’Assurance maladie et ne sont donc pas remboursés. Quant à la couronne, elle est prise en charge à hauteur de 84 euros.

Seuls les enfants et personnes atteints d’agénésie liée à une maladie grave peuvent bénéficier, sous certaines conditions, d’une prise en charge de la pose d’implants dentaires.

Le rôle de la mutuelle santé

La mutuelle santé joue un rôle important dans la prise en charge des implants dentaires. En effet, la plupart des contrats prévoient le remboursement des équipements non pris en charge par la Sécurité sociale, à savoir l’implant et le pilier. Le plus souvent, le remboursement est proposé sous la forme d’un forfait.

Concernant la pose de la couronne, les honoraires des dentistes sont parfois supérieurs au tarif de base, ce qui conduit à un reste à charge très élevé pour le patient. La complémentaire santé peut rembourser tout ou partie de ces honoraires.

Bien choisir sa mutuelle santé pour implants dentaires

Il faut savoir que toutes les mutuelles ne prennent pas en charge la pose d’implants dentaires. Pour faire le bon choix, il convient de suivre ces quelques conseils :

Se poser les bonnes questions

Le choix de votre mutuelle santé dépendra avant tout de votre profil médical, et notamment de votre âge, de vos antécédents en matière de santé dentaire et de vos besoins futurs (interventions pouvant être anticipées). Avant la souscription, vous devrez également déterminer les dépenses correspondant aux soins envisagés. Pour estimer le montant que votre complémentaire santé devra compenser, n’hésitez pas à demander conseil à votre chirurgien-dentiste. Ce professionnel pourra vous fournir un devis détaillé pour la pose d’implants dentaires précisant le montant de ses honoraires et la part remboursée par la Sécurité sociale.

Etudier le niveau de garantie proposé

Les garanties proposées sont très variables d’un assureur à l’autre. Si vous souhaitez profiter d’une bonne mutuelle santé dentaire, vous devrez vérifier que le contrat prévoit une prise en charge efficace des soins dentaires courants (détartrage, traitement de carie, etc.) et qu’il rembourse tout ou partie des prothèses dentaires (couronnes, bridges, appareils dentaires, reconstitution composite…). Il suffit de trouver le juste milieu entre la somme des cotisations versées et le remboursement proposé par la mutuelle.

Faire attention au délai de carence

Un délai de carence peut être appliqué avant la mise en œuvre du contrat par l’assureur afin d’éviter les abus et de préserver la mutualisation des risques entre l’ensemble des assurés. Sa durée est fixée par l’organisme assureur de façon unilatérale. Elle doit néanmoins être portée à la connaissance de l’assuré avant la signature du contrat. Si vous avez planifié une intervention dans un délai relativement proche, optez pour une mutuelle santé implants dentaires sans délai de carence.

Multiplier les demandes de devis

Le meilleur moyen de trouver une assurance santé pas chère et aux garanties optimales est de faire jouer la concurrence en recourant à un comparateur en ligne. Cet outil permet d’obtenir des devis personnalisés en quelques clics seulement. Concrètement, il vous suffit de remplir un formulaire rapide pour accéder aux meilleures offres proposées sur le marché.

Simuler les remboursements

Si vous souhaitez savoir quel est le niveau de remboursement proposé par une mutuelle, vous pouvez à tout moment utiliser un simulateur 100 % en ligne. En moins de 2 minutes, vous pourrez consulter la part prise en charge par l’assureur et votre reste à charge pour un soin déterminé.

Par conséquent, au moment de choisir une mutuelle santé prévoyant une bonne prise en charge des implants dentaires, le prix n’est pas le seul élément à prendre en compte. Le niveau de garantie, les exclusions, le délai de carence et les plafonds de remboursement doivent également être étudiés. Si vous avez besoin d’un accompagnement personnalisé lors de la souscription, n’hésitez pas à demander l’aide d’un professionnel capable de répondre à toutes vos questions et éventuellement de négocier les tarifs. Il est conseillé d’anticiper ces démarches pour prendre le temps de sélectionner une offre adaptée à vos besoins.

 
 

Comparateur Mutuelle Santé Senior
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers