Qui peut souscrire le PERin ? Quelles conditions ?

Qui peut souscrire le PERin ? Quelles conditions ?

Vous avez entendu parler du Plan Epargne Retraite Individuel (PERin) et souhaitez en ouvrir un pour préparer votre retraite ? Quelles sont les conditions de souscription ?

Successeur des contrats PERP, Madelin et Préfon, le PERin permet d’épargner pour sa retraite tout en bénéficiant d’une fiscalité attractive. Qui peut souscrire un PER individuel ? Réponses et explications.

Qu’est-ce que le PERin ?

La loi PACTE, ayant pour objectif d’unifier et d’harmoniser les règles pour l’épargne retraite individuelle, a instauré le PER. Ce nouveau placement dédié à l’épargne retraite se décline en trois versions :

  • Un produit souscrit à titre individuel : le PERin, qui succède aux PER et aux contrats Madelin ;
  • Deux produits souscrits par l’entreprise pour le compte de leurs salariés : le PER collectif, qui succède au PERCO, et le PER obligatoire, qui succède à l’ancien « Article 83 ».

Le Plan Epargne Retraite se compose de trois compartiments :

Un compartiment individuel

Celui-ci comprend les versements volontaires de l’épargnant ; les transferts en provenance d’un autre PER ; les transferts de fonds issus d’une épargne constituée sur un ancien dispositif.

Un compartiment collectif

Celui-ci comprend les versements volontaires du salarié titulaire, les sommes issues de l’intéressement, de la participation et de l’abondement de l’employeur ; les sommes issues des droits au compte épargne-temps (CET) ; les transferts de fonds issus d’une épargne constituée sur un ancien dispositif.

Un compartiment obligatoire

Celui-ci comprend les versements obligatoires du salarié titulaire et de l’employeur ; les versements issus des droits au CET ; les transferts de fonds issus d’une épargne constituée sur un ancien dispositif.

Dans cette logique et dans le cadre d’un PERin, seul le compartiment individuel peut être alimenté.

Pourquoi souscrire un PER individuel ?

De nombreuses raisons peuvent vous inciter à ouvrir un PERin. D’abord, ce placement est particulièrement souple en matière de sortie. L’épargne constituée peut être récupérée avant terme dans plusieurs cas :

  • L’achat d’une résidence principale ;
  • Le décès du conjoint ou partenaire de PACS ;
  • Une invalidité du titulaire du plan, de son conjoint ou partenaire de PACS, de ses enfants ;
  • Une situation de surendettement ;
  • La fin des droits au chômage.

Autre avantage offert par le PER individuel : l’étendue des supports d’investissement proposés avec la possibilité de souscrire à des produits garantis et des unités de compte.

Enfin, le succès du PER s’explique surtout par le bonus fiscal qu’il offre à l’entrée. Dans sa version individuelle, le Plan Epargne Retraite permet notamment de déduire les versements du revenu imposable. L’économie d’impôt obtenue dépend de la tranche marginale d’imposition (TMI) dans laquelle se situe l’épargnant. Plus celle-ci est élevée, plus les versements effectués sur le PERin seront efficaces. Par exemple, une personne réalisant un versement de 1000 euros et se situant dans la tranche imposable de 30 % pourra réaliser une économie d’impôt de 300 euros. Pour connaître le montant maximum de versements déductibles que vous pouvez faire vers un PER, reportez-vous à la dernière page de votre avis d’imposition dans la rubrique « Plafond épargne retraite ».

Qui peut ouvrir un PERin ?

La souscription d’un PER individuel est ouverte à tous. Il n’y a pas de condition liée à la situation professionnelle ou à l’âge. De même, le bénéficiaire du contrat est librement désigné.

Vous pouvez donc souscrire un PERin que vous soyez salarié, étudiant, travailleur non salarié ou encore demandeur d’emploi. De plus, rien ne vous empêche d’en ouvrir un pour le compte d’un enfant mineur.

Comment souscrire un PER individuel ?

Vous l’avez compris, les conditions d’accès au PERin sont relativement souples. Les démarches de souscription dépendent du type de PER individuel souhaité.

Pour souscrire un PER individuel d’investissement donnant lieu à l’ouverture d’un compte titres, il faut se tourner vers un prestataire agréé pour exercer une activité de conseil en investissement (établissement de crédit, entreprise d’investissement, conseiller en investissement financier).

Pour souscrire un PER individuel d’assurance donnant lieu à l’ouverture d’un contrat d’assurance de groupe, il faut se tourner vers une société spécialisée (entreprise d’assurance, mutuelle ou institution de prévoyance). Ce contrat peut également être ouvert auprès d’un fonds de retraite professionnel supplémentaire.

Vous souhaitez profiter d’un PER individuel à moindre frais ? Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez recourir à un comparateur en ligne gratuit et sans engagement. Après avoir complété un formulaire rapide portant sur votre profil et les caractéristiques du contrat souhaité, vous pourrez accéder à des devis 100 % personnalisés. Si vous préférez être accompagné tout au long de la souscription, vous pouvez faire appel à un courtier spécialisé. Ce professionnel saura vous orienter vers des offres adaptées à votre profil.

PERin : quels sont les critères à étudier ?

Plusieurs éléments doivent être étudiés avant la souscription. Les frais figurent parmi les principaux critères à prendre en compte. Plus précisément, il convient de se renseigner sur les frais en phase d’épargne (frais sur versement, frais annuels de gestion, frais sur unités de compte, frais d’arbitrage) et sur les frais en cas de sortie en rente viagère (frais de conversion, frais d’arrérage).

Ensuite, le nombre de fonds proposés dans le cadre du PER mérite une attention particulière, notamment si vous avez opté pour la gestion libre. L’idéal est que toutes les classes d’actifs soient représentées (fonds actions, fonds obligataires, fonds immobiliers, fonds de private equity). Cette large palette de fonds est indispensable pour diversifier son épargne.

Enfin, pensez à vous renseigner sur le mode de gestion proposé. Si la gestion pilotée est proposée par défaut, il est possible de se tourner vers la gestion libre ou encore la gestion sous mandat. Ce choix dépend essentiellement de votre profil d’investisseur.

N’hésitez plus, comparez immédiatement les PERin et choisissez le contrat le plus adapté à vos besoins ! La souscription est relativement simple et peut être faite en quelques clics seulement. Si vous souhaitez obtenir plus de renseignements sur ce placement, un conseiller pourra répondre à vos questions.

 
 

Comparateur Plan Epargne Retraite
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • A quel âge ouvrir un Plan Epargne Retraite ? A quel âge ouvrir un Plan Epargne Retraite ? Vous avez entendu parler du Plan Epargne Retraite ? A quel âge faut-il s’intéresser à ce placement ?Comparateur PER ! Gratuit, sans engagement !Le Plan Epargne Retraite (PER) permet de mettre de...
  • Quels sont les cas possibles de déblocage de son PER ? Quels sont les cas possibles de déblocage de son PER ? Vous avez décidé de souscrire un PER pour préparer votre retraite ? Peut-on débloquer l’épargne versée avant l’âge de départ à la retraite ?Comparateur PER ! Gratuit, sans engagement !En...