Vous êtes ici : Le Guide du Senior > Finance et crédits pour seniors > Crédit Immobilier Senior : comparez et choisissez le meilleur ! > Jusqu'à quel âge peut-on faire un emprunt immobilier ?

Jusqu'à quel âge peut-on faire un emprunt immobilier ?

Jusqu'à quel âge peut-on faire un emprunt immobilier ?

La question de l’âge maximum pour un prêt immobilier se pose fréquemment. Si juridiquement, il n’existe aucune limite d’âge, il sera néanmoins plus difficile pour un senior de faire accepter son dossier en raison des risques qu’il présente.

Si après l’âge de 65 ans, la demande de prêt immobilier se complique, il n’est pour autant pas impossible d’obtenir un financement. En effet, aujourd’hui, les banques accordent plus facilement des prêts aux seniors.

Emprunter après 60 ans, est-ce possible ?

Tout d’abord, il faut rappeler qu’il n’existe aucune limite d’âge pour souscrire un prêt immobilier. Cependant, à l’approche de la retraite, cette démarche peut s’avérer plus difficile car le souscripteur doit également faire face à une baisse de ses revenus qui réduit sa capacité d’emprunt.

L’âge de l’emprunteur joue aussi sur la durée de remboursement : les prêts de longue durée (25 à 30 ans) sont rarement accordés à des individus à la retraite. Les banques considèrent qu’il est plus risqué d’octroyer un crédit longue durée à un senior présentant des revenus fixes qu’à un jeune salarié justifiant de revenus modestes mais amenés à évoluer.

Ainsi, il est tout à fait possible d’emprunter après 60 ans à condition de présenter des garanties solides au prêteur.

Attention au surcoût de l’assurance emprunteur

Si rien n’empêche les emprunteurs plus âgés d’accéder au crédit, ils peuvent en revanche rencontrer des difficultés pour souscrire une assurance de prêt. Or, cette assurance est systématiquement exigée par la banque lors de toute demande de prêt immobilier. Elle permet au prêteur de récupérer tout ou partie du capital restant dû en cas de défaut de paiement. De son côté, le souscripteur et sa famille sont protégés en cas de décès, d’invalidité, d’incapacité voire même de perte d’emploi.

Les assureurs se montrent particulièrement réticents à l’idée d’assurer un emprunteur âgé de plus de 60 ans. Pour être couvert, celui-ci devra payer le prix fort : entre 0,50 et 0,60 % du montant du crédit. Pour les plus de 70 ans, il n’est pas rare que son coût dépasse 1,75 %. Ainsi, plus l’emprunteur est âgé, plus son profil est considéré comme à risques par les assureurs qui compensent en imposant des cotisations élevées.

Conseils pour décrocher un prêt immobilier après 60 ans

Les seniors, retraités et de manière plus générale, toutes les personnes qui rencontrent des difficultés au moment de souscrire un prêt immobilier, ont intérêt à mettre en avant certains atouts de leur dossier. Il peut s’agir d’un apport personnel conséquent ou encore d’une garantie comme le nantissement personnel. Effectivement, les personnes qui possèdent un bien et qui souhaitent en acquérir un nouveau peuvent placer le logement qu’elles possèdent en garantie du crédit. Cette méthode s’avère efficace mais risquée pour le demandeur qui pourra se faire saisir son bien en cas d’impossibilité de remboursement.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, n’hésitez pas à faire appel à un courtier qui pourra vous accompagner durant toutes les étapes de votre projet.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : pFLyNd

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers