Jeune retraité, comment choisir la bonne mutuelle santé ?

Date : 12/09/2019 - Catégorie : Mutuelle santé senior

Cette page provient du site Le guide du Senior
Vous pouvez la visualiser à cette adresse : https://www.leguidedusenior.fr/dossier-26-jeune-retraite-choisir-bonne-mutuelle-sante.html

Jeune retraité, comment choisir la bonne mutuelle ?

Les frais de santé augmentent avec l’âge rendant la souscription d’une mutuelle indispensable. Comment bien choisir sa mutuelle pour jeune retraité ?

Lors du départ à la retraite, le choix de la mutuelle a toute son importance. Faut-il demander la portabilité de sa mutuelle d’entreprise ou souscrire une mutuelle santé individuelle ? Toutes les clés pour choisir une couverture adaptée à votre profil.

La mutuelle d’entreprise, un passage obligé pour les salariés du secteur privé

Depuis le 1er janvier 2016 et conformément à la loi ANI, toutes les entreprises doivent proposer à leurs salariés une mutuelle santé collective. Si la souscription à la mutuelle santé d’entreprise est obligatoire, un salarié peut toutefois refuser d’adhérer à ce dispositif s’il dispose déjà d’une complémentaire santé en tant qu’ayant droit, s’il est bénéficiaire de l’Aide au paiement d’une complémentaire santé (ACS), s’il est en apprentissage ou en CDD notamment.

La mutuelle d’entreprise comporte plusieurs avantages. En effet, pour être conforme à la réglementation, elle doit être financée au minimum à 50 % par l’employeur. Elle doit également offrir un panier minimum de soins dont les garanties sont définies par décret et remplir les critères d’un contrat responsable et solidaire.

Lors du départ à la retraite, les salariés ont la possibilité de conserver leur assurance santé collective ou de souscrire une complémentaire santé individuelle auprès de l’assureur de leur choix.

Pourquoi souscrire une mutuelle individuelle pour jeune retraité ?

Plusieurs raisons incitent les jeunes retraités à souscrire une complémentaire santé individuelle. Pour mieux comprendre, il convient d’abord de présenter les inconvénients associés à la portabilité de la mutuelle. Les retraités qui décident de conserver leur mutuelle d’entreprise doivent assumer la totalité du coût de leur mutuelle. Effectivement, l’employeur n’est plus obligé de prendre en charge une partie des cotisations. L’assureur est même en droit de demander au salarié retraité une majoration tarifaire. Cette hausse de tarif est toutefois limitée : elle ne peut pas être supérieure de plus de 25 % du montant payé par les salariés actifs la 2ème année, ni supérieure de plus de 50 % de ce montant la 3ème année.

Enfin, outre le fait que le contrat d’assurance santé proposé par l’entreprise comporte généralement des garanties inadaptées aux jeunes retraités, il faut savoir que l’employeur n’a plus l’obligation de maintenir la couverture pour les ayants droit de l’assuré. Dans la majorité des cas, ces derniers doivent alors s’assurer à titre personnel.

Contrairement à la complémentaire santé d’entreprise, la mutuelle individuelle permet de bénéficier de garanties adaptées à son âge et d’un prix compétitif. Ce contrat offre une meilleure prise en charge des soins d’optique, dentaires, des prothèses auditives et des cures thermales.

Nos conseils pour choisir une bonne mutuelle pour jeune retraité

Pour profiter d’une complémentaire santé offrant un niveau de garanties optimale, il faut examiner plusieurs critères au moment de la souscription :

Pour faire le tri parmi les offres proposées sur le marché, vous pouvez utiliser un comparateur de mutuelles santé en ligne et faire plusieurs demandes de devis en moins de 2 minutes.

Imprimer la fiche - Fermer la fenêtre